L'association SANTÉ ET MÉDECINE DU TRAVAIL a pour objet de développer une réflexion et de permettre un échange sur les pratiques professionnelles et leurs conséquences scientifiques, sociales et éthiques pour agir sur l'évolution de la médecine du travail. Elle est ouverte aux médecins du travail et aux spécialistes scientifiques et sociaux se préoccupant de la médecine du travail.
La SMT fait partie des membres fondateurs de E-PAIRS.
| Accueil Livres SMT | Cahiers SMT | Bibliothèque | Billets Newsletter | Contact | Rechercher | mise à jour le 23 avr. 2020

 

 

Pratiques en médecine du travail face au Covid19
 
Contributions de structures syndicales à la réflexion

Recommandations spécifiques concernant les SST

·      Contributions de professionnels


Contributions de structures syndicales à la réflexion
 

Collectif «

Personnels des services de santé au travail  UGICT-CGT ET CGT

CONFINEMENT, DECONFINEMENT VERS UNE MEDECINE DU TRAVAIL DE SELECTION DE LA MAIN D’OEUVRE ET DE GESTION DES RISQUES EN ACCOMPAGNEMENT DES EMPLOYEURS ET DU GOUVERNEMENT 

 Cette crise survient alors que les services de santé au travail ont été régulièrement bousculés par de multiples réformes réglementaires et de fonctionnement qui ont eu pour objet et pour effet de tenter de transformer les professionnels de ces services en auxiliaires du management, le rapport Lecocq en est l’exemple le plus récent. Les services de santé au travail sont eux aussi sinistrés à la fois dans les moyens de leur fonctionnement, comme pour les services hospitaliers, mais, pire encore, dans la transformation de la nature même de leurs missions.. Lire le communiqué

   

Communiqué à propos de l’ordonnance du 1er avril 2020 adaptant les conditions d'exercice des missions des médecins du travail à l'urgence sanitaire

Lire le communiqué

DECLARATION DE L’ASSOCIATION SMT

Nous souhaitons ici faire part de notre point de vue de professionnels de terrain sur la question de la prescription d’actes médicaux par les médecins du travail. Nous désirons rappeler en préambule que le médecin du travail est déjà un prescripteur. Il prescrit dans un cadre individuel :

Lire le communiqué

 

 

Communiqué de SNFOMTSIE

URGENCE SANITAIRE ET URGENCE SOCIALE !

Dans les services de santé au travail des décisions sont prises abruptement, chômage partiel ;télé travail ;décalage de congés…Lire le communiqué

 
   

Communiqué sur l’instruction relative au fonctionnement des services de santé au travail pendant l’épidémie de Covid19.

Le SNPST est atterré à la lecture de cette instruction qui méconnait les principes de prévention élémentaires en temps d’épidémie. La Direction Générale du Travail va à l’encontre de la Direction Générale de la Santé. Cette note s’inscrit en contradiction avec l’exhortation du Président de la République à respecter les recommandations de prévention de circulation du virus, seul moyen de lutte en complément des règles d’hygiène indispensables mais insuffisantes au stade épidémique Lire le communiqué

Communiqué du SNPST

(Syndicat National des Professionnels de Santé au Travail)

   

Collectif «

Personnels des services de santé au travail  UGICT-CGT ET CGT

Votre santé au travail à l'heure de l'épidémie de  COVID-19

LE CADRE SPECIFIQUE DE LA PREVENTION LIEE AUX AGENTS BIOLOGIQUES

 Lorsque l'exposition des travailleurs ou des travailleusesà un agent biologique dangereux ne peut être évitée, elle est réduite en prenant les mesures suivantes (article R4424-3 du code du travail) : 1. Limitation au niveau le plus bas possible du nombre de travaill.eur.euse.s exposé.es ou susceptibles de l'être ; 2. Définition du processus de travail  Lire le communiqué

   

Communiqué CNPMT à l’attention des professionnels de santé au travail

Dans la confrontation à la pandémie COVID -19 le CNPMT a pris le parti de rester dans un premier temps sur la réserve vu l’investissement cognitif et opérationnel de la plupart des professionnels de santé au travail dans l’accompagnement des salariés et des entreprises, au mieux de leur possibilité. Le CNPMT toutefois, alerté par plusieurs de ses membres, attire l’attention sur trois conditions de cadrage de l’action de la médecine du travail.

Lire le communiqué

Conseil National Professionnel de la Médecine du Travail C N P M T

   
Recommandations spécifiques concernant les SST

1988 La médecine du travail française face à l'Europe  Télécharger

17/03/2020 INSTRUCTION relative au fonctionnement des services de santé au travail pendant l'épidémie de Covid 19. Sur Légifrance

 20/03/2020-Recommandations SFMT pour les équipes de santé au travail prenant en charge des établissements de santé où sont hospitalisés des patients Covid-19+  Sur le site de la SFMT

25/03/2020 Ordonnance n° 2020-323  portant mesures d'urgence en matière de congés payés, de durée du travail et de jours de repos Sur Légifrance

02/04/2020 INSTRUCTION relative à l'activité des services de santé au travail inter-entreprises (SSTI) et de leurs personnels pendant l'épidémie de Covid-19.Télécharger

 

 

 

Contributions de professionnels

 

 


FICTION ?

En 2021 : le COVIP-2019 a fait passer la médecine du travail à l'ère 3.0  

Vous souvenez vous de la sympathique utopie soixante-huitarde de la médecine du travail d'avant les années 2010 ? Elle prétendait non seulement connaitre tous les rouages de l'entreprise en consultants tous les salariés tous les ans (ils appelaient cela " la clinique médicale du travail "). De plus ils voulaient donner des conseils de prévention et d'amélioration des conditions de travail, comme si les entrepreneurs et la représentation officielle des collaborateurs salariés, n'étaient pas les mieux placés ! Lire la suite


" To test or not to test COVID19 "

Telle est la question d'un médecin du travail confiné ?

 

Après une " quatorzaine " de chômage partiel (sans lien avec un contage viral " coronarien "), la direction de notre service de santé au travail nous adresse un courriel nous informant que, seuls les médecins du travail, seront désormais en télétravail. Elle argumente ce changement de doctrine, suite à la réponse du médecin inspecteur à mon courrier demandant à ma direction de télétravailler : " Les services de santé travail vont devoir rémunérer les médecins du travail car ils ne sont pas éligibles à l'activité partielle. Ils doivent poursuivre leur activité comme précisé dans l'instruction de la Direction Générale du Travail du 17 mars 2020. "

Lire la suite


Mise en chômage technique du médecin du travail

Contestation par Modèle de lettre type ci jointe.

Les médecins du travail étant des salariés protégés , leurs directions ne peuvent leur imposer le chômage technique. suivre ce lien


« CSE masqué » en temps de COVID-19

Depuis une semaine, la direction de mon service de santé au travail a décidé, sans dialogue social, une organisation du travail m'excluant de mes missions : l'activité de chômage partiel. Néanmoins, dans le cadre de mes obligations de moyens de docteur en médecine, je contactais le lendemain la secrétaire médicale, en télétravail avec ses deux enfants en bas âge, pour lui demander de transmettre aux entreprises et aux salariés mes coordonnées téléphoniques professionnelles. Le premier jour, la fille d'un salarié, Lire la suite


 Epidémie et Médecine du travail

la proposition est d’en considérer les déterminants et de permettre une réflexion sur la conduite à tenir, comme médecin du travail, c’est-à-dire comme spécialiste médical de la prévention des risques de leurs effets en milieu de travail du point de vue exclusif de l’intérêt de la santé des travailleuses et des travailleurs Il s’agit ici de considérer cette situation comme professionnel.le de ce secteur d’un triple point de vue :

  •  Celui des droits de la travailleuse ou du travailleur en matière de prévention à travers les principes généraux de prévention

  •  Du point de vue pratique comme le ferait un médecin d’un secteur concerné par le risque

  •  Enfin d’un point de vue politique pour en peser les implications en termes d’erreur et de responsabilité.  Lire la suite

Un texte d'Alain CARRÉ


Un texte

d'Alain CARRÉ

Ordonnance 2020-323 du 25/03/2020 et mise en danger d'autrui

L’objet de cette contribution est d’alerter sur les risques pour la santé des travailleurs et des travailleuses, mais aussi des tiers des dispositions des ordonnances du 25 mars 2020 et notamment des articles 6 et 7 de l’ordonnance 2020-323. Ces dispositions, par ailleurs préjudiciables aux libertés publiques, méritent des commentaires citoyens et juridiques, ainsi que les motifs qui tentent de les justifier. Toutefois, d’un point de vue médical elles sont contestables et relèvent soit d’un mépris pour la santé d’autrui soit d’une ignorance particulièrement consternante. C’est de cet unique point de vue que j’ai choisi d’intervenir. Rappelons, ici, que la mission et les compétences d’un médecin du travail concernent aussi la sécurité des tiers.

Lire la suite


Les recommandations de la SFMT sont utiles pour les gestionnaires de RH mais pas pour les médecins du travail

 

Ainsi nous établissions des listes de personnes particulièrement fragile, avec le souci du secret médical, qui étaient tous les soirs envoyées à la DRH. Cette dernières avaient l’air, jusque là, de décider d’un confinement à domicile pour ces personnes. Pour les autres, des réaffectation au cas par cas, notamment en dehors de services à haute densité virale pouvaient être décidé par la DRH. Deuxième semaine, parution des recommandations de la SFMT et changement de paradigme

Lire la suite


Romain Da Rocha

Interne en médecine du travail


Médecine du travail et prescription.

Alain CARRE

Vers une médecine d'entreprise : pendant l'épidémie la casse continue

Pourquoi, mettre en place des dispositions qui s'avèrent médicalement et techniquement inutiles sinon pour donner une prérogative supplémentaire au médecin du travail permettant d'accentuer ce rôle de sélectionneur, d'évaluateur " entre l'état de santé constaté et l'état de santé recherché par la rentabilité et le profit ".

En autorisant la possibilité de prescription au médecin du travail celui-ci devient non seulement susceptible d'agir en matière de santé au travail mais aussi d'influencer la santé du travailleur dans le sens de la rentabilité et du profit. La preuve de cette dérive dans l'exercice de la médecine du travail existe déjà dans certains services autonomes de santé au travail de grandes entreprises, plus préoccupés de lutte contre les addictions, la mauvaise nutrition, les bienfaits de l'exercice physique que de prévention des risques professionnels.

Lire la suite


Médecine du travail sur ordonnance

Face à la pandémie de Covid-19, le ministère du Travail vient de prendre une ordonnance recentrant les missions des services de santé au travail sur l’urgence sanitaire. Jusqu’au 31 août, les médecins du travail pourront notamment prescrire des arrêts maladie.

« Les services vont devoir se bouger »

Une mission de prévention, et non d’appui aux entreprises

Nouvelle pression sur les médecins du travail

Associés au dépistage

« Nous n’avons pas les moyens »

Report des visites               Lire la suite

par Clotilde de Gastines / 02 avril 2020

   
   

 


 

Haut de page